Quel outil choisir – le matériel du peintre

 

 

 

 

 

Peinture, rouleau ou pistolet – Quel outil choisir ? Tout dépendra du support et de la peinture que l’on va utiliser. Les peintures en phase solvantée et les peintures en phase aqueuse sèchent différemment et un outil peut être plus approprié qu’un autre. Il est donc impératif d’utiliser du matériel de qualité qui va apporter du confort à l’exécution des travaux et un rendu particulièrement positif.

 

Le pinceau, la brosse : loutil idéal pour le travail de précision

On trouve des brosses plates pour vernir et appliquer de la laque. Le pinceau à réchampir avec un bout rond sert quant à lui pour les angles, les fenêtres, les moulures. « La queue de morue» est utilisée pour vernir, huiler, laquer et lisser.

Des brosses plates à virole coudée permettent d’accéder aux surfaces inaccessibles comme l’arrière des radiateurs par exemple.

Les pinceaux en soie sont de meilleure qualité que ceux en synthétique car ils retiennent davantage la peinture. 

Le rouleau permet dappliquer sur une grande surface

L’application est plus rapide. Il existe différents types de rouleaux comme le rouleau en mousse ou fibre polyamide pour les peintures acryliques. Le rouleau anti-gouttes qui permet de  « retenir la peinture» est idéal pour les plafonds.

Le rouleau laqueur à poils demi-longs permet d’obtenir un effet lisse. C’est l’outil recommandé pour les laques et vernis. Le rouleau à poils longs est davantage utilisé pour les surfaces brutes et difficiles comme le crépis ou la toile de verre.

Le pistolet demande de la maîtrise en terme d’application

C’est également un investissement financier pour un matériel de qualité. Une protection soignée des sols en amont est impératif.  L’utilisation de ce cet outil est plus adapté dans les locaux vides.